EN

Afri’Kibaaru

Enrichir l’information sur le développement durable au Sahel

Les populations du Grand Sahel ne disposent pas suffisamment de contenus médiatiques fiables, accessibles et attractifs pour appréhender les objectifs du développement durable (ODD). Les médias ont un rôle majeur à jouer pour enrichir ces contenus.

Calendrier

Décembre 2020 – Décembre 2023

Budget global

3,5M €

Égalité hommes femmes Environnement Francophonie Gouvernance démocratique Jeunesse

Depuis fin 2020, Afri’Kibaaru* sensibilise et forme des professionnel·les des médias de six pays du Sahel aux enjeux du développement durable (ODD). Financé par l’Agence Française de Développement (AFD) et mis en place en partenariat avec France Médias Monde (FMM), ce projet doit permettre aux populations du Grand Sahel de disposer de contenus fiables, accessibles et attractifs sur le changement climatique, l’égalité femmes-hommes, la santé, l’éducation et plus largement les ODD afin qu’elles deviennent actrices de leur mise en œuvre.

Des formations pour rendre les contenus sur les ODD accessibles

En septembre 2021, les premières formations sur les « bases et fondamentaux du journalisme » ont mobilisé 90 journalistes (dont 50 femmes) travaillant pour les 46 médias partenaires des six pays du projet (Mauritanie, Sénégal, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad). Adama Diarra de la Radio Jamana à Mopti en a déjà tiré de nombreux bénéfices : « Après la formation j’ai commencé à aller sur le terrain et à faire mes propres papiers journalistiques, à choisir mes angles, choses que je ne faisais pas avant. »

Préparation des sujets, recherche d’angles, équilibre des genres dans le choix des sources, rédaction d’article, habillage, vérification d’informations… Les personnes formatrices ont pu faire le tour des fondamentaux, avec comme fil conducteur les ODD. En Mauritanie, le formateur David Solon a encouragé les journalistes à s’unir pour créer une page Facebook. Cette page, intitulée Mauri Média rassemble les publications sur les ODD, pour encourager les journalistes à créer des liens autour de ces enjeux.

Du coaching pour approfondir les fondamentaux

Les 46 médias du projet ont également bénéficié de quatre jours de coaching pour faciliter la mise en pratique des apprentissages avec des effets parfois immédiats. Au Burkina Faso, le formateur Charlemagne Abissi a noté que « la nouvelle grille des programmes de la RTB Radio rurale prend davantage en compte les ODD et de façon plus stratégique ». Au Niger, une journaliste de Radio Nagarta s’est aperçue que la station « traitait des ODD auparavant sans le savoir » et que « la formation sur les fondamentaux et le coaching ont permis de mieux les aborder. »

Ce coaching a aussi eu un impact sur la diversification des supports de production. Rafika Bendermel, formatrice au Sénégal, a constaté que « les médias commencent à développer des formats multimédias. Jokko fm et Dabakh fm se mettent au reportage vidéo et la Radio Municipale de Dakar a créé son podcast sur Spotify. »

Enfin, Afri’Kibaaru a lancé un premier concours de productions journalistiques sur le thème de l’innovation autour de l’égalité femmes-hommes, au terme duquel 41 initiatives ont été présentées. Les personnes lauréates bénéficieront d’une bourse et d’un accompagnement de six mois pour réaliser leur projet.


*Kibaaru signifie « informations » dans plusieurs langues africaines


Autres projets menés en 2021