EN

MÉDIASAHEL

Offrir un nouvel espace d’expression à la jeunesse sahélienne

La zone du Sahel connaît depuis plusieurs années une série de crises multiformes, qui se superposent et s’amplifient. Cette instabilité ne pourra être résolue sans une meilleure inclusion socio-politique des jeunes. Les médias ont un rôle à jouer dans ce domaine.

Calendrier

Janvier 2019 – Décembre 2022

Budget global

8,3 M€

Cohésion sociale Egalité hommes femmes Francophonie Gouvernance démocratique Jeunesse

Depuis 2019, le projet MédiaSahel – financé par l’Agence Française de Développement (AFD) – place au cœur de son action l’inclusion de la jeunesse, en particulier des jeunes femmes, ainsi que la stabilisation et le développement démocratique du Burkina Faso, du Mali et du Niger. À travers un dispositif d’appui à la production d’émissions, il vise à offrir aux Sahéliennes et Sahéliens des informations fiables et des opportunités de participation à la vie publique de leurs pays.

Des contenus spécifiques pour lutter contre la pandémie

En avril 2020, l’équipe de MédiaSahel s’est mobilisée pour que les populations de la région accèdent à une information fiable et vérifiée sur la Covid-19, grâce à un appui complémentaire de l’AFD. Ces fonds ont servi à appuyer la production de contenus en français et en langues nationales dans six pays (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad, Sénégal). Les “CoronaVérif” produites par l’émission Priorité Santé de RFI, ont déconstruit les fausses nouvelles sur la maladie les plus virales au Sahel.

Des “CoroVidéos” conçues par le dessinateur de presse burkinabè Damien Glez pour sensibiliser la jeunesse au respect des gestes barrières, ont été massivement relayées sur les réseaux sociaux par des influenceuses et influenceurs de la région, et près de 200 radios ont diffusé les émissions produites par les partenaires locaux du projet pour relayer des conseils de santé. MédiaSahel a également accompagné la production d’une série d’émissions intitulée « Covid-19, c’est quoi même ?” présentée par l’animateur vedette Soro Solo, et permis aux jeunes de contribuer à la lutte contre la pandémie, en soutenant une trentaine d’initiatives locales de sensibilisation aux bons comportements.

Les radios avec lesquelles nous avons travaillé ne proposaient pas de bulletin d’information sur la Covid-19, mais grâce aux émissions que les jeunes ont animées, nous avons observé une prise de conscience et, maintenant, de bonnes informations sont diffusées à la population ».
Oumar Barry, porteur d’un projet d’émission sur le coronavirus au Mali

Mobiliser la jeunesse autour des questions de citoyenneté

Parallèlement, et malgré le coronavirus, MédiaSahel et ses partenaires locaux n’ont pris aucun retard sur le calendrier des activités prévues en 2020. Près de 1 300 nouveaux contenus, dont 356 émissions interactives créées par et pour les jeunes, ont été produits et diffusés en français et dans une douzaine de langues nationales par un réseau de 158 radios communautaires.

L’équipe du projet a aussi poursuivi son travail de mobilisation de la jeunesse autour des questions de citoyenneté avec la diffusion de 48 nouveaux épisodes du magazine de RFI “Alors on dit quoi ?”, le lancement de l’émission “Jeunes Wakat” par l’Union nationale de l’audiovisuel libre du Faso (UNALFA), et la production de “Dianké”, une émission radiophonique adaptée d’une série TV à succès. MédiaSahel a également soutenu la réalisation et la diffusion sur les réseaux sociaux et plusieurs chaînes de télévision du Niger et du Burkina Faso de dix vidéos conçues par Damien Glez pour sensibiliser la jeunesse aux enjeux civiques des élections de fin 2020 dans ces deux pays.

Enfin, 146 journalistes de 73 radios partenaires ont renforcé leurs connaissances sur les fondamentaux de leur métier et 20 formatrices et formateurs du Burkina-Faso, du Mali et du Niger ont acquis les compétences nécessaires pour animer des ateliers sur le journalisme sensible au conflit et au genre.


Autres projets menés en 2020