EN

CONNEXIONS CITOYENNES 2

Accompagner l’émergence de projets numériques d’action citoyenne

Engagée de plus en plus activement en faveur d’une action publique efficace et transparente, la société civile d’Afrique a besoin de connaissances suffisantes et d’un écosystème favorable pour concrétiser, pérenniser et partager ses initiatives.

Calendrier

Août 2019 - Septembre 2022

Budget global

3,25 M€

Cohésion sociale Egalité hommes femmes Francophonie Gouvernance démocratique Jeunesse Numérique

Lancé en 2020, grâce à un financement de l’Agence Française de Développement (AFD), Connexions Citoyennes 2 contribue à la participation citoyenne des jeunes, au contrôle citoyen de l’action publique et à la réduction de la fracture numérique de genre, à travers l’usage des technologies de l’information et de la communication (TIC). Ce projet de trois ans, qui s’adresse à l’ensemble de l’Afrique francophone, accompagne l’émergence d’une communauté partageant des solutions numériques et citoyennes sur le continent.

5 000 personnes inscrites au MOOC

La première partie de l’année 2020 a été consacrée à la finalisation d’un outil de formation à distance, le ‘‘MOOC* Connexions Citoyennes’’, et la préparation d’une campagne massive de communication qui a débuté fin septembre 2020. Cette campagne de deux mois a été relayée par plus de trente-cinq médias nationaux et internationaux, dont France 24, RFI et TV5 Monde, ainsi que sur les réseaux sociaux. Elle a conduit à l’inscription au MOOC d’environ 5 000 jeunes originaires de 22 pays du Maghreb et d’Afrique sub-saharienne, dont plus de 800 ont obtenu la certification. Trente capsules vidéo en ligne, accessibles gratuitement et animées par quinze expertes et experts européens et africains ont sensibilisé ce large public aux enjeux et opportunités de la CivicTech**. Si un tiers des inscrits était constitué d’étudiants et étudiantes, le MOOC a également été plébiscité par des membres de la société civile, des médias ou des autorités publiques, qui ont représenté près de la moitié des inscrits.

« Un grand moment d’apprentissage qui m’a donné les outils pour me mettre au service de ma communauté et développer la démocratie à travers le numérique. »
Carine Désirée Yao, participante ivoirienne au MOOC

500 réponses à l’appel à projets

Avec des modules plus opérationnels axés sur le financement ou les ressources humaines d’un projet CivicTech, le MOOC a aussi offert la possibilité d’acquérir un socle de compétences de base pour développer un engagement social ou civique grâce aux outils numériques. Un forum de discussion et des quiz ont complété le dispositif pour favoriser les acquisitions de manière ludique et interactive. Le MOOC s’est aussi fortement engagé sur la question du genre avec 40% d’intervenantes et plusieurs modules dédiés à la question des femmes dans les CivicTech. Une campagne de communication « 100% femmes » a également été lancée sur les réseaux sociaux. Elle a contribué à obtenir un tiers de femmes parmi les personnes finalement inscrites.

Enfin, le MOOC a constitué un outil de mobilisation massif pour le recrutement des porteuses et porteurs de projets qui seront accompagnés par la suite. Ainsi, 500 jeunes citoyens et citoyennes d’Afrique francophone ont répondu à l’appel à candidatures lancé en novembre 2020 pour la sélection de 25 projets innovants et engagés, qui bénéficieront, en 2021, d’un programme d’incubation pour développer leurs initiatives.


*MOOC : Massive Open Online Courses.
** Civic Tech : ensemble des procédés, outils et technologies qui permettent d’améliorer le système politique.


Autres projets menés en 2020