EN

PAMT2

Une nouvelle étape dans la réforme des médias tunisiens

En Tunisie, les médias gouvernementaux, devenus libres pendant la transition, ont eu un rôle primordial à jouer dans la phase de consolidation du système démocratique du pays. La capitalisation des acquis de la Révolution, au bénéfice de la population, en matière de médias et de liberté d’expression est au cœur du PAMT2.

Calendrier

Décembre 2021 – Décembre 2026

Budget global

5,3 M€

Francophonie Gouvernance démocratique Jeunesse

Lancé en mars 2021, le PAMT2 (Programme d’Appui aux Médias en Tunisie) fait suite au projet MEDIA UP 1, initié par la délégation de l’Union européenne (UE) en Tunisie en 2017 et mené jusqu’en 2020. La Délégation de l’Union européenne en Tunisie a confié la mise en œuvre de ce programme à CFI et à ses partenaires, ANSA (Italie), Article 19 (Tunisie, Royaume-Uni) Deutsche Welle Akademie (Allemagne), France Médias Monde (France), INA (France) et Thomson Media (Allemagne).

D’une durée de cinq ans, le PAMT2 s’inscrit dans un cadre plus large, celui du Programme d’Appui à la Gouvernance Économique (PAGE), qui accompagne la transition économique de la Tunisie. L’objectif général du PAMT2 est de « permettre au public de prendre des décisions éclairées sur les questions socio-économiques affectant leur vie et de participer activement aux débats démocratiques ».

Renforcer le secteur des médias professionnels

Tout au long de l’année 2021, CFI a travaillé au déploiement de l’équipe d’experts et à la mise en place d’un bureau à Tunis. Alors que ce projet a été préparé en période de restrictions de déplacements en raison de la pandémie de Covid-19, les premières missions d’expertise technique sur place ont affiné la stratégie d’intervention du consortium. Une cérémonie de lancement officiel s’est tenue dans la capitale tunisienne le 30 novembre 2021, en présence de l’Ambassadeur de l’Union européenne, des représentants des bénéficiaires et d’acteurs clés du secteur des médias dans le pays.

« En Tunisie, la liberté d’expression représente un des acquis majeurs de la révolution. La prise de conscience des droits et libertés fondamentales a créé de nouveaux défis pour le secteur médiatique. Les médias sont aujourd’hui appelés à jouer un rôle d’acteur d’information, de débat et de renforcement de la démocratie et des libertés fondamentales. Le libre accès à l’information et la liberté d’expression contribuent à instaurer une culture de redevabilité et de transparence, pierres angulaires de la vie démocratique d’une nation. » 
SEM Marcus Cornaro, Ambassadeur de l’Union européenne

Sous l’égide de l’UE, CFI, ses partenaires et leurs interlocuteurs tunisiens ont donc posé en 2021 les jalons du PAMT2, qui interviendra dans des secteurs divers, tels que la régulation, la déontologie, le management des médias publics, privés et associatifs, l’innovation éditoriale, la communication publique ou encore l’éducation aux médias. Ce programme ambitieux relèvera le défi de la crise sanitaire en cours et des incertitudes quant à la situation institutionnelle du pays pour s’attacher à renforcer le secteur des médias professionnels, afin de garantir la diffusion d’une information libre, indépendante et plurielle.


Autres projets menés en 2021