EN

MAKANATI

Femmes et médias dans les zones de conflits

Au Yémen et en Irak, deux pays marqués par une grave instabilité sécuritaire et une culture à forte prédominance masculine, la situation des femmes est devenue une préoccupation majeure. Makanati qui signifie en arabe ‘‘ma place’’ encourage une plus large participation des femmes dans les sociétés irakienne et yéménite, et une meilleure compréhension de leurs problèmes par la population.

Calendrier

Février 2020 - Février 2022

Budget global

627 000 €

Cohésion sociale Egalité hommes femmes

Depuis avril 2020, CFI a mis en œuvre, avec l’aide de partenaires locaux, des sessions de sensibilisation aux concepts d’égalité femmes-hommes auprès de journalistes et d’étudiantes. Des formations au leadership pour des professionnelles des médias et à la production de podcasts ont aussi été proposées. Au total, elles ont réuni plus de 150 bénéficiaires au Yémen et en Irak. La plupart se sont déroulées en alternant des ateliers en présentiel et des sessions à distance. Cette formule toute nouvelle a très bien fonctionné et a permis de maintenir une formation de qualité malgré les restrictions dues à la Covid-19.

Cette formation est complémentaire de mes études universitaires. Les techniques apprises me permettront de construire une base solide pour mon avenir de journaliste. »
Mariam Al Shareefi, étudiante à l’université Alfarahidi de Bagdad

De nouveaux contenus dédiés aux femmes dans les médias

Les rédactions de deux radios, Yemen Times (à Sanaa) et Radio Lana (à Aden) ont également été formées aux concepts liés à l’égalité de genre et aux techniques de production. Elles ont toutes deux lancé ensuite des programmes de sensibilisation aux droits des femmes. Ainsi, depuis octobre, Yemen Times propose “A’ashanik” (‘‘pour toi’’ en arabe), un programme qui encourage une plus grande inclusion de celles-ci et facilite la compréhension de leurs préoccupations par la société yéménite. En novembre, Radio Lana a lancé ‘‘Saniaat Assalam’’ (‘‘bâtisseuses de paix’’ en arabe) pour sensibiliser la population aux droits des femmes, et favoriser une nouvelle attitude à leur égard. Enfin, plus de 50 journalistes et étudiantes du département médias de leur université ont été accompagnées pour produire des reportages et des contenus concernant les femmes au Yémen et en Irak.


Autres projets menés en 2020