EN

Expressions balkaniques

Soutenir la voix de la jeunesse des Balkans grâce aux médias numériques

Depuis deux ans, Expressions Balkaniques propose aux jeunes des Balkans occidentaux des outils pour s’exprimer de manière ouverte sur des sujets qui les motivent, contribuant ainsi à l’émergence d’un espace démocratique partagé.

Calendrier

Février 2020 – Mai 2022

Budget global

676 K€

Égalité hommes femmes Environnement Gouvernance démocratique Infox Jeunesse

En 2021, Expressions Balkaniques a continué à développer l’esprit critique de la jeunesse vis-à-vis des médias en poursuivant ses ateliers d’éducation à l’information. Au total près de 1600 lycéen•nes et étudiant•es en journalisme, dont plus de 70% de femmes, ont bénéficié de formations sur la fabrique de l’information et l’impact des infox, grâce à l’appui de la plateforme Talmil – un outil pédagogique d’éducation aux médias et à l’information créé dans le cadre du projet. Les quinze formatrices et formateurs du projet ont fait des retours très positifs, soulignant le fort besoin d’éducation aux médias des jeunes, ainsi que leur engagement pour lutter contre les fausses informations.

Des compétences renforcées pour les acteurs et actrices des médias en ligne

Expressions Balkaniques a aussi soutenu l’affirmation de jeunes talents. Ainsi, de juin à octobre, des ateliers régionaux ont été organisés pour une soixantaine de blogueurs et blogueuses, influenceurs et influenceuses. Ces rencontres visaient à rendre leurs plateformes plus adaptées aux besoins de leurs publics.

En outre, 21 porteurs et porteuses de projets de médias en ligne ont participé à une semaine d’incubation à Paris en novembre, afin d’aborder les différentes problématiques liées au développement de leur média sur le plan éditorial et économique. Djellza, étudiante de 19 ans du Kosovo, qui a lancé un compte Instagram pour promouvoir la diversité et l’égalité des genres dans son pays, a témoigné : « Je suis déjà en train de mettre en œuvre ces connaissances dans mon projet. J’ai maintenant une feuille de route claire que j’ai l’intention de suivre ». À son retour au Kosovo, elle a pu mettre en application les conseils éditoriaux et marketing pour promouvoir davantage ses contenus.

L’objectif de cette semaine était également de créer un réseau dans la région pour partager leurs aspirations et construire une communauté solidaire. « J’ai rencontré des gens incroyables, nous avons noué des contacts et échangé sur nos expériences », a confirmé Jovana, animatrice d’une plateforme au Monténégro. Quant à Ardit – jeune journaliste albanais couvrant l’actualité de sa ville natale dépourvue jusqu’alors de média – il visait à acquérir des compétences en matière de gestion et de communication, afin d’assurer la pérennité de son site. Il a pu lancer une newsletter présentant les cinq sujets les plus populaires par semaine, afin de fidéliser ses lecteurs et lectrices.

Des productions audiovisuelles au plus près des réalités de la jeunesse

Un webdocumentaire a été produit par l’Université Europa Prima de Skopje. Il met en scène une vingtaine de jeunes de la région s’exprimant librement sur des sujets d’actualité et échangeant sur des thèmes qui les concernent (environnement, égalité des genres, accès à l’emploi, culture…). En bénéficiant du même soutien, le Centre audiovisuel albanais a écrit une série se basant sur le folklore régional pour décrire la réalité de la jeunesse des Balkans. Ces productions ont permis de renforcer la coopération régionale entre jeunes artistes et ainsi fédérer autour d’un héritage commun.


Autres projets menés en 2021