EN

Dunia

Les médias au service de l’urgence climatique

Face à l’urgence climatique, enjeu mondial des prochaines décennies, il est primordial que les journalistes et responsables de médias africains soient sensibilisés à l’importance d’intégrer les sujets environnementaux dans leur ligne éditoriale afin d’alerter, mais aussi d’informer, le grand public sur ces questions.

Calendrier

Novembre 2019 – Avril 2022

Budget global

580 K€

Égalité hommes femmes Environnement Infox

Dunia* accompagne depuis plus de deux ans quatorze médias (TV, radio, presse et web) et cinq journalistes indépendant•es d’Éthiopie, du Kenya et d’Ouganda. Les actions proposées visent à améliorer leur couverture du changement climatique, en intégrant les préoccupations et les perspectives d’adaptation des populations locales directement impactées par ses effets.

En 2021, les médias et les journalistes accompagné•es ont accordé une plus grande place au changement climatique dans leur ligne éditoriale. La rédaction RFI Swahili a notamment confié à une journaliste bénéficiaire du projet l’animation d’une émission environnementale hebdomadaire.

Appliquer les techniques du journalisme d’investigation

Trois cycles de formation au journalisme d’investigation ont été lancés en avril, simultanément dans les trois pays ciblés par le projet. Les journalistes ont été formé•es à des outils techniques très utiles comme l’utilisation de l’imagerie satellitaire pour surveiller les phénomènes de déforestation et les niveaux d’eau des lacs et des rivières. Grâce à ces formations et à l’appui à la production (mentorat et financement) octroyés par CFI, une vingtaine de reportages alertant sur les conséquences du changement climatique ont été produits.

« J’ai découvert les méthodes d’investigation en ligne, cela a été une révélation ! La plupart d’entre nous n’étaient pas familiarisés avec les outils d’enquête en ligne, comme l’imagerie satellite. Cette formation m’a permis d’acquérir de nouvelles compétences à utiliser au quotidien en tant que journaliste spécialisée en environnement. »
Une journaliste bénéficiaire éthiopienne

Former des journalistes environnementaux à l’égalité entre les genres

Alors que les femmes sont souvent des actrices importantes de l’adaptation et de la résilience des communautés face au changement climatique, elles n’ont généralement pas les mêmes chances de prise de parole que les hommes dans la couverture de ces sujets. Pour remédier à ce déséquilibre, deux formations se sont tenues au Kenya et en Ouganda pour intégrer la dimension « genre » à toutes les étapes de la production, de la conférence de rédaction à l’interview de femmes peu habituées à s’exprimer en public.

Deux visites sur le terrain ont été organisées au Kenya pour découvrir les stratégies d’adaptation mises en place par les communautés impactées, via des projets d’organisations de la société civile gérées par des femmes. Après la visite de sites de projets de reforestation à Kiambu et agricoles à Kajadio, les médias bénéficiaires ont publié ou diffusé plusieurs reportages.


*« dunia » signifie « le monde » en swahili


Autres projets menés en 2021